Déclaration des revenus

La déclaration des revenus des personnes physiques

L’avocat peut vous aider à établir la déclaration annuelle de vos revenus et à la télédéclarer.

Quelles sont les principales déclarations de revenus à souscrire

Il s’agit à la fois de la déclaration d’ensemble de vos revenus (n° 2042), de celle de vos revenus fonciers (formulaire n° 2044), de celle de vos revenus perçus à l’étranger (imprimé n° 2047), de celle des plus-values de cession de valeurs mobilières, droits sociaux (formulaire de déclaration n° 2074).

L’avocat est également là pour vous aider à faire des choix, comme par exemple en matière de rattachement au foyer fiscal (d’un enfant majeur, d’un ascendant, d’un adulte handicapé) ou de déduction d’une pension alimentaire ; ou bien encore, en cas de PACS, de mariage ou de divorce dans l’année, est-ce qu’il vaut mieux établir une déclaration commune ou une déclaration séparée ; ou bien encore pour opter pour les frais réels (indemnité kilométrique calculée sur le barème, et autres remboursements de frais de repas, de double résidence…) ou les frais forfaitaires (10%) pour les salariés. Ces choix pourront résulter de simulation de l’impôt à payer en réalisant des calculs d’impôts selon les hypothèses envisagées ou retenues.

Qui doit procéder à la teledéclaration de ses revenus

Une fois la déclaration des revenus établie, l’avocat pourra la télédéclarer comme sur impots.gouv.fr.

Cette télédéclaration va devenir obligatoire au fil des ans pour tous les contribuables. En effet, dès cette année 2016, la télédéclaration s'appliquera uniquement à ceux dont le revenu fiscal de référence de 2014 (figurant sur l'avis d'impôt le revenu reçu en 2015) est supérieur à 40.000 euros. Puis, en 2017, cette obligation s’appliquera à tous ceux dont le revenu fiscal de référence de 2015 (figurant sur l'avis d'impôt le revenu à recevoir en 2016) sera supérieur à 28.000 euros Puis, de la même manière, ce plafond sera baissé à 15.000 euros en 2018. Enfin, en 2019, toutes les personnes disposant d'un accès à l’internet devront procéder à la télédéclaration. A défaut, elles s'exposeront à devoir payer une amende de 15 euros.

Contact

Consultez également

c